Louer avec Visale : comment trouver un logement ?

En matière de location, disposer d’une assurance habitation avec garantie de loyers demeure l’une des principales voies permettant d’obtenir un logement. La naissance du système Visale (Visa pour le logement et l’emploi) a donné de l’espoir aux demandeurs de logement à la situation précaire. Mais est-ce aussi simple ?

Louer avec Visale : comment ça fonctionne ?

Le dispositif Visale s’adresse à tous les locataires en situation précaire ou disposant de revenus modestes. Il a pour finalité d’octroyer un cautionnement à ces derniers, et ainsi de faciliter la recherche et l’obtention d’un logement. Pour en bénéficier, le demandeur doit être âgé de 18 à 30 ans quelle que soit sa situation professionnelle (étudiant en alternance, chercheur d’emploi…), ou avoir 30 ans révolus et une situation professionnelle précaire (ou avec revenu maximum de 1500 euros). Sinon, entre autres conditions, le logement loué doit présenter un loyer maximal tout au plus égal à la moitié de tous les revenus du demandeur (exemple : 750 euros pour un ensemble de revenus totalisant 1500 euros).

Pour entrer dans le système Visale, il suffit au demandeur de passer directement sur le site Visale.fr, de créer un compte et de faire sa demande. L’intéressé recevra son visa sous un certain délai, sous une forme imprimable… Pour louer avec Visale, il suffit de remettre le justificatif Visale au propriétaire intéressé. En cas de difficulté, il est aussi possible de passer des organismes de garantie de loyers Visale, lesquels apporteront l’aide nécessaire pour une démarche sans échec. Ces organismes pourront aussi mettre le demandeur en relation avec des propriétaires qui acceptent la garantie Visale.

Comment convaincre les propriétaires avec la garantie Visale ?

Nombre de personnes et de foyers peinent à louer avec Visale. Tout simplement parce que tous les propriétaires ou tous les logements ne sont pas compatibles ou ne sont pas enthousiastes avec ce dispositif. D’abord, il existe des plafonds de loyers (1300 euros en région, 1500 euros en Île-de-France). Il va aussi falloir dresser tout un CV au propriétaire, pour l’assurer qu’on est bon locataire bien rodé en termes de bonne entente avec le voisinage, entretien des locaux, etc.

Pour s’éviter un vrai parcours du combattant, il est recommandé au locataire de demander l’aide d’un organisme de garanties de loyers s’il compte louer avec Visale. C’est un moyen facile de tomber sur une liste de propriétaires dont les biens sont éligibles à la Visale.

Retrouvez tous les articles immobilier du Blog de Mimi !