Une position assise prolongée ou une mauvaise posture peut causer des maux de dos, des douleurs au niveau des cervicales, ou un encore des problèmes de circulation sanguine. L’utilisation d’un siège ergonomique est nécessaire. Ce type de siège est conçu pour apporter un bon équilibre et aide à maintenir une bonne posture pour améliorer le bien-être dans l’exécution des tâches et ainsi améliorer la productivité. Et pour assurer un bon résultat, il est primordial de choisir un siège ergonomique en adéquation avec sa posture. Trouvez dans cet article les caractéristiques à prendre en compte afin de choisir un bon siège adapté.

Choisir les caractéristiques du siège ergonomique suivant la norme

Les caractéristiques du siège ergonomique sont d’avantages pris en compte en milieu professionnel. Mais pour s’assurer qu’un siège soit vraiment ergonomique, il faut qu’il puisse déjà se conformer à la norme en vigueur sur les sièges de travail de bureau.

En effet la norme NF EN 1335 régit les exigences de sécurité et de fabrication, comme la durabilité, les dimensions, et les options. Un siège conforme doit par exemple pouvoir assurer un minimum de sécurité en supportant un poids de 110 kg pour un usage de 8 h par jour. Cette norme précise aussi la nécessité d’avoir un bon maintien de l’assise, et suivant des caractéristiques dimensionnelles selon des méthodes de mesures fixes. Et le piétement du siège doit comporter cinq points d’appui et équipées de roulettes autofreinées.

Et dans un souci d’ergonomie, cette norme prévoit des dispositifs de réglages du siège, des accotoirs, des assises et du dossier. Et même les formes et les matériaux y sont prescrits.

Les caractéristiques du siège ergonomique certifié suivant la norme peuvent déjà garantir une sécurité pour la posture de l’utilisateur.

Choisir les caractéristiques du siège ergonomique suivant la physionomie

Les caractéristiques du siège ergonomique prévoient des réglages et des options pour s’adapter à la physionomie de l’utilisateur par rapport à son environnement de travail. Le choix du siège ergonomique doit alors se baser sur les possibilités d’ajustement pour le maintien de la bonne posture en adéquation à la taille, le poids, les formes et les pathologies de la personne.

Ce sont par exemple les caractéristiques du siège ergonomique concernant :

  • L’ajustement du dossier pour épouser la forme du dos et de le redresser correctement ;
  • L’ajustement de l’assise pour bien répartir la pression du corps et changer de position ;
  • Les mécanismes de siège : qu’ils soient par contact permanent, synchrone, basculant centré, basculant axe décalé pour permettre des étirements ;
  • La technicité de l’assise permettant d’avoir un bien-être comme les ressorts ensachés, la mousse à mémoire de forme, ou la technologie pour l’aération ;
  • Les caractéristiques haut de gamme pour l’optimisation du confort comme la climatisation, le chauffage, ou même le massage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *